Le bruit de fond de l’Univers (1)

Nous savons tous que pour vivre nous avons besoin de respirer notre air ambiant, de nous hydrater avec une eau naturelle facilement accessible, de nous nourrir avec des aliments à notre portée, éléments que nous souhaitons évidemment tous les mieux préservés, de qualité, les moins transformés, les plus sains possibles. Mais qui parle de cette autre ressource appelée « lumière invisible », disponible à tous, dans laquelle nous baignons en permanence, et qui est pourtant indispensable à l’établissement de toute vie (en son absence totale nous dépéririons en 8 jours). Cette lumière, véritable bruit de fond du cosmos, aussi indétectable que vitale est un cocktail d’ondes qui émane du fin fond de l’espace, mais aussi de notre cher soleil, des roches, de la terre et de tous les êtres vivants qui nous entourent. Des chercheurs de l’Université de Pirée estiment que 50% de nos besoins énergétiques seraient fournis par cette lumière cosmique (1/4 des 12000 calories nécessaires à notre métabolisme provenant des aliments solides, le reste étant tiré de l’hydrogène de l’eau bue).